Retour d’expérience des conséquences de la cyberattaque de TV5 Monde

TV5MONDE

Le 8 avril, vers 20h00 GMT, la chaîne avait subi une cyberattaque menée par des inconnus se réclamant de l’organisation Etat islamique. Ses émissions, reçues dans plus de 200 pays et territoires, avaient été coupées et remplacées par un écran noir sur les onze chaînes du groupe. La chaîne avait aussi perdu le contrôle de ses comptes Facebook et Twitter, ainsi que de ses sites internet, qui affichaient tous des revendications du groupe Etat islamique. Il avait fallu plusieurs heures pour rétablir les programmes.

Patrice Martin-Lalande, rapporteur ad hoc de la Commission des affaires étrangères, vient de rendre  son rapport sur le budget consacré à l’action audiovisuelle extérieure de la France dans le projet de loi de finances pour 2016. Dans ce rapport figure en page 38 et 43 des analyses précises sur les conséquences de la cyberattaque pour TV5MONDE en 2015, que nous reproduisons ci-après.

Cette analyse permet de mettre en évidence qu’un certain nombre de conséquences financières peuvent être couvertes par un mécanisme de financement par l’assurance. Elle montre aussi que la cyberattaque du 8 avril 2015 a impacté profondément et durablement l’ensemble des supports numériques de la chaîne. Un retour d’expérience extrêmement important à prendre en compte, à la lumière de la situation actuelle.

L’analyse des impacts sur l’activité

De nombreuses émissions et journaux télévisés n’ont pu être diffusés sur les différentes plateformes de la chaîne pendant plusieurs semaines. Cela a un impact doublement négatif en termes d’audiences : effet déceptif pour les internautes car les contenus n’étant plus mis à jour, les internautes ne peuvent retrouver leurs programmes et journaux d’informations, ils se tournent donc vers d’autres sites et ne reviennent plus ; effet néfaste pour le référencement naturel : les moteurs de recherche qui indexent la chaîne de manière permanente ne trouvent plus de contenus mis à jour. TV5MONDE perd donc en référencement naturel et ses contenus sont donc moins accessibles pour les internautes. Même si le service est aujourd’hui en partie rétabli grâce à des solutions de mises en ligne manuelles, des difficultés techniques subsistent.

En termes d’audiences, le 1er semestre 2015 affiche des résultats en berne : – 13 % de visites et – 15 % de vidéos démarrées en moyenne sur l’ensemble des supports numériques, avec des impacts divers sur les différents sites de la chaîne.

Sur le site historique de la chaîne, seule la rubrique liée à l’apprentissage et à l’enseignement du français, qui n’utilisait pas les mêmes procédures de mise en ligne, a résisté en termes d’audiences (+ 9 % de visites entre le 1er semestre 2014 et le 1er semestre 2015).

Le site mobile n’a pas pâti de la cyberattaque et bénéficie même d’une légère hausse sur le 1er semestre 2015 (+ 3 %). Les contenus proposés sur le site mobile sont en grande partie des contenus texte (près de 40 % de la consommation du site mobile se fait en provenance d’Afrique où les réseaux ne permettent pas toujours de consommer des offres vidéos sur smartphone). Le site mobile est donc moins impacté par les difficultés de mises en ligne de vidéos.

Les applications ont été lourdement impactées par la cyberattaque. L’application Programmes par exemple affiche une baisse de 56 % des vidéos démarrées sur le second trimestre 2015.

Concernant les réseaux sociaux, sur Facebook, TV5MONDE compte en juin 2015 près de 3.9 millions d’abonnés, dont près de 1.8 million sur sa page principale, en hausse de 44 % sur un an. Plus de 30 applications TV5MONDE sont en ligne sur Facebook, que ce soit sur ses propres pages (applications programmes, chaînes thématiques), sur les pages de grands artistes francophones (Facebook Sanseverino, Rachid Taha, Emmanuel Moire, etc.) ou encore sur les pages partenaires tels France 4, l’ENS, l’ONU ou le Ministère français de la Culture. En 2015, d’autres partenaires ont profité de la Social TV TV5MONDE, parmi lesquels l’OIF et l’APF. France Télévisions a pu, pour la première année, diffuser l’intégralité des 30h du Téléthon en direct sur la page officielle Facebook de l’événement grâce à cette application vidéo.

Sur Twitter, le nombre d’abonnés TV5MONDE a grimpé de 98 % par rapport à l’an dernier, avec plus de 413 000 abonnés en juin 2015. La cyberattaque a également eu un impact non négligeable sur les réseaux sociaux : si le nombre d’abonnés n’a pas baissé, nous avons moins communiqué par manque de contenus disponibles et les internautes ont donc moins interagi avec la chaîne (moins de commentaires, partages, « like », etc. sur le mois de mai 2015.  

L’analyse des impacts sur le plan financier

2. Les conséquences de la cyberattaque pour TV5MONDE en 2015

La situation de TV5MONDE, tant sur le plan opérationnel que financier, a été fortement impactée par l’attaque informatique, d’une ampleur sans précédent, que l’entreprise a subie le 8 avril 2015, le soir même du lancement de la nouvelle chaîne Art de Vivre.

L’attaque dont a été victime TV5MONDE est selon les termes de l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’information (ANSSI) « le premier acte de cybersabotage commis sur le sol français, TV5MONDE devenant le premier groupe de médias occidental victime d’une cyberattaque de cette ampleur ». Longuement et minutieusement préparée, elle a nécessité des compétences poussées et des investissements financiers importants. Elle avait pour objectif de détruire les infrastructures informatiques de la chaîne, pour l’empêcher de produire et de diffuser.

Si, grâce à la présence des équipes techniques dans les locaux en dehors des heures ouvrées, du fait du lancement de la nouvelle chaîne thématique, et de leur réaction immédiate, TV5MONDE a pu limiter l’impact de l’attaque et dans les heures suivantes, rétablir la diffusion de ses chaînes et la production de ses journaux, l’entreprise n’a toujours pas pu retrouver des conditions normales de fonctionnement.

En effet, l’ANSSI qui a œuvré en soutien de TV5MONDE dans les heures qui ont suivi l’attaque et dépêché dès le lendemain matin et jusqu’à mi-mai une équipe de techniciens, estime que TV5MONDE a de bonnes raisons de craindre le renouvellement d’une attaque majeure à compter du moment où une connexion étendue de son réseau informatique à Internet sera rétablie. Cela implique, en préalable à tout rétablissement, la mise en place de mesures de prévention d’attaques et de durcissement de la sécurité des moyens techniques à un niveau accru à la mesure du risque avéré et encouru, selon les recommandations de l’ANSSI.

Cette attaque aurait pu coûter la vie de TV5 Monde, elle va en tout état de cause fragiliser la chaîne dans les années à venir, compte-tenu des coûts supplémentaires liés au renforcement de la protection informatique. Ce sont autant de dépenses d’investissements auxquelles il faudra renoncer. Les bailleurs de fonds de TV5MONDE doivent prendre la mesure de ce défi et s’engager à soutenir financièrement la chaîne dans les prochaines années. TV5MONDE a dû faire face en 2015 aux surcoûts de reconstruction et supervision de la sécurité informatique, comprenant : 

  • la gestion du projet pour le rétablissement du dispositif technique et le renforcement de sa sécurité ; 
  • les audits d’architecture et des configurations du système d’information de l’entreprise ; 
  • la reconstruction du système d’information et la mise en place de la politique de sécurité ; 
  • le remplacement des matériels et logiciels endommagés, ou risquant d’avoir été corrompus, et l’acquisition d’équipements de substitution pour permettre à l’entreprise de recommencer à travailler et de se connecter à l’extérieur, indépendamment du réseau interne ; 
  • le toilettage des systèmes fournisseurs et leur mise au niveau de sécurité préconisé par l’ANSSI ; 
  • la mise en place d’un dispositif de secours ; 
  • la sécurisation de la diffusion ; 
  • l’accompagnement, la formation et la sensibilisation de l’ensemble des utilisateurs ; 
  • la mise en place d’un système de supervision de la sécurité, afin de pouvoir détecter et bloquer de façon précoce toute tentative d’intrusion dans le système d’information de TV5MONDE, ce qui impliquera des prestations récurrentes d’entreprises spécialisées et agréées par l’ANSSI et la création d’une cellule dédiée à la sécurité et donc un renforcement des équipes internes.

Par ailleurs, les coûts de personnel sont alourdis, du fait de la disparition provisoire de tous les automatismes qui concourent au fonctionnement normal de l’entreprise et de la nécessité de réaliser manuellement les tâches.

L’impact financier estimé, au point d’étape d’août 2015, s’élèverait à 4,8 millions d’euros en 2015, 2,4 millions d’euros a minima en 2016, et un peu plus de 2 millions d’euros par an, de façon pérenne (sur base des tarifs 2015 non indexés) pour les années suivantes.